Une production de

En collaboration avec

Partenaires médias

0100

Montréal

Version originale

Bad Durkheim

Montréal

New York

Bor

Singapour

Victoriaville

Lyon

Johannesburg

Athènes

Vancouver

Los Angeles

The Devil's Toy remix | ONF et ARTE

cités
skaters
planches
espaces
confrontation
résistance
résignation
insoumission
IndexExplorer

Claude Jutra a tourné Rouli-roulant à Montréal, mais l’a monté en Californie alors qu’il enseignait à l’Université de Californie à Los Angeles. Depuis, cet État est devenu le royaume mondial de l’industrie du skateboard.

La dangereuse pente de Westmount qui paraît dans le film se fait appeler la Devil’s Toy par la plupart des skaters de Montréal.

Lors du tournage de Rouli-roulant, une planche coûtait environ 25 $, ce qui équivaut à 182 $ aujourd’hui.

La dangereuse pente de Westmount qui paraît dans le film se fait appeler la Devil’s Toy par la plupart des skaters de Montréal.

La dangereuse pente de Westmount qui paraît dans le film se fait appeler la Devil’s Toy par la plupart des skaters de Montréal.

La dangereuse pente de Westmount qui paraît dans le film se fait appeler la Devil’s Toy par la plupart des skaters de Montréal.

Nombre de skateparks répertoriés à Montréal au moment du tournage de Rouli-roulant, en 1966 : 0
Nombre de skateparks répertoriés par la Ville de Montréal en 2013 : 32
Nombre de skateparks répertoriés à Montréal au moment du tournage de Rouli-roulant, en 1966 : 0
Nombre de skateparks répertoriés par la Ville de Montréal en 2013 : 32

Le réalisateur a choisi de camper son scénario à Bad Durkheim, village allemand bucolique et tranquille.

Les skaters, quant à elles, viennent de Cologne.

18 790

Nombre d’habitants répertoriés à Bad Durkheim au moment du tournage.

0

Nombre de skaters répertoriés par la production à Bad Durkheim au moment du tournage.

18 790

Nombre d’habitants répertoriés à Bad Durkheim au moment du tournage.

0

Nombre de skaters répertoriés par la production à Bad Durkheim au moment du tournage.

80,5 km

Distance entre Bad Durkheim et le skatepark le plus près.

80,5 km

Distance entre Bad Durkheim et le skatepark le plus près.

Le réalisateur a choisi de camper son scénario à Bad Durkheim, village allemand bucolique et tranquille.

Les skaters, quant à elles, viennent de Cologne .

En 2012, un article publié dans un magazine féminin allemand critiquait les hommes de plus de 30 ans pratiquant le skate. Cet article a fait un tollé dans la communauté du skate.

Le réalisateur a choisi de camper son scénario à Bad Durkheim, village allemand bucolique et tranquille.

Les skaters, quant à elles, viennent de Cologne .

Nombre de pieds carrés du Taz, le plus gros skatepark à Montréal : 83 000 (7711 m²)

La dangereuse pente de Westmount qui paraît dans le film se fait appeler la Devil’s Toy par la plupart des skaters de Montréal.

L’année où Claude Jutra tournait Rouli-roulant, Patti McGee a été la première femme à être couronnée National Skateboard Champion aux États-Unis. Elle a ensuite fait la une du magazine Time, le 14 mai 1965.

Le Big 0, structure de béton iconique située au Stade olympique de Montréal, a été sauvé de la destruction par la communauté skate montréalaise, qui a réussi à prouver son importance historique au promoteur d’un nouveau chantier. En 2013, il a été déplacé une trentaine de mètres plus loin.

Poids : 175 tonnes

Durée des travaux de déplacement : 2 ans

Endroits où il est légal de faire du skate à Montréal :

les skateparks désignés par la Ville

Nombre de skateparks répertoriés au moment du tournage de Rouli-roulant : 0

Nombre de skateparks répertoriés par la Ville de Montréal en 2013 : 32

Nombre de skateparks répertoriés au moment du tournage de Rouli-roulant : 0

Nombre de skateparks répertoriés par la Ville de Montréal en 2013 : 32

L’année où Claude Jutra tournait Rouli-roulant, Patti McGee a été la première femme à être couronnée National Skateboard Champion aux États-Unis. Elle a ensuite fait la une du magazine Time, le 14 mai 1965.

Maintenu par les auteurs de nyskateboarding.com, le compte Twitter @nyskateboarding documente en temps réel la culture skate de New York.

Les skaters du film sont issus du groupe punk Cerebral Ballzy, formé à New York en 2008. Leur son rappelle celui de la première vague du hardcore américain, qui a souvent été associé au skate dans les années 1980.

Preuve que le skate fait maintenant partie de la culture populaire, on peut louer des skates produits en édition très limitée dans les succursales new-yorkaises de la chaîne d’hôtels-boutiques W.

La répression active des skaters commence en 1994 avec le règne du maire Rudy Giuliani, qui fait augmenter la présence policière partout dans la ville, et avec elle le nombre de contraventions.

La répression active des skaters commence en 1994 avec le règne du maire Rudy Giuliani, qui fait augmenter la présence policière partout dans la ville, et avec elle le nombre de contraventions.

La ville de New York répertorie en 2013 plus de 40 skateparks officiels.

Le site quartersnacks.com répertorie et tient à jour tous les lieux interdits où faire du skate à New York.
La ville de New York répertorie en 2013 plus de 40 skateparks officiels.
Le site quartersnacks.com répertorie et tient à jour tous les lieux interdits où faire du skate à New York.

La ville de New York répertorie en 2013 plus de 40 skateparks officiels.

Le site quartersnacks.com répertorie et tient à jour tous les lieux interdits où faire du skate à New York.
Bor est une ville serbe de 60 000 habitants où l’industrie minière, autrefois sa première activité économique, est en déclin. C’est la ville natale du réalisateur, qui y a découvert avec stupéfaction un groupuscule de skaters en 2010.

Le réalisateur Nikola Ležaić avait déjà travaillé avec ce groupe de skaters originaires de Bor en 2010 pour son premier long métrage, Tilva Roš.

Ressource naturelle qui fait vivre la ville de Bor : le cuivre

Pièces d’une planche qui peuvent être faites en cuivre : les trucks

Le réalisateur Nikola Ležaić avait déjà travaillé avec ce groupe de skaters originaires de Bor en 2010 pour son premier long métrage, Tilva Roš.

Bor est une ville serbe de 60 000 habitants où l’industrie minière, autrefois sa première activité économique, est en déclin. C’est la ville natale du réalisateur, qui y a découvert avec stupéfaction un groupuscule de skaters en 2010.

Nombre de skateparks dans la ville de Bor : 0

Nombre de skateparks dans la ville de Bor : 0

Bor est une ville serbe de 60 000 habitants où l’industrie minière, autrefois sa première activité, est en déclin. C’est la ville natale du réalisateur, qui y a découvert avec stupéfaction un groupuscule de skaters en 2010.

Plus gros montant investi par la cité État pour la construction d’un skatepark : 8,5 millions de dollars

Principal obstacle pour la pratique du sport selon le réalisateur du remix : le coût de la vie élevé, qui fait passer le travail avant tout loisir

Plus gros montant investi par la cité État pour la construction d’un skatepark : 8,5 millions de dollars

Plus gros montant investi par la cité État pour la construction d’un skatepark : 8,5 millions de dollars

En 2013, la ville de Singapour compte 14 skateparks.

En 2013, la ville de Singapour compte 14 skateparks.

En 2013, la ville de Singapour compte 14 skateparks.

La scène du remix où on peut voir un large groupe faisant fi d’un poste de péage a été des plus satisfaisantes pour le réalisateur. La multiplication des péages horripile une large partie de la population de cette ville et est un emblème du coût de la vie élevé.

Avec son magasin de skate indépendant vieux de 20 ans, un réseau de rampes extérieures et un skatepark intérieur, Victoriaville est la preuve que le skate se développe aussi en banlieue.

Avec son magasin de skate indépendant vieux de 20 ans, un réseau de rampes extérieures et un skatepark intérieur, Victoriaville est la preuve que le skate se développe aussi en banlieue.

Avec son magasin de skate indépendant vieux de 20 ans, un réseau de rampes extérieures et un skatepark intérieur, Victoriaville est la preuve que le skate se développe aussi en banlieue.

Victoriaville est la deuxième ville du Québec à abriter un skatepark intérieur, condition indispensable à l’exercice du sport en hiver.

N’essayez pas de trouver le skatepark pyrotechnique de la scène finale du film, le réalisateur et ses amis l’ont construit (et démoli) eux-mêmes le soir du tournage.

N’essayez pas de trouver le skatepark pyrotechnique de la scène finale du film, le réalisateur et ses amis l’ont construit (et démoli) eux-mêmes le soir du tournage.

N’essayez pas de trouver le skatepark pyrotechnique de la scène finale du film, le réalisateur et ses amis l’ont construit (et démoli) eux-mêmes le soir du tournage.

Victoriaville est la deuxième ville du Québec à abriter un skatepark intérieur, condition indispensable à l’exercice du sport en hiver.

Fred Mortagne, le réalisateur du film, est originaire de Lyon, et c’est aussi dans cette ville qu’est née sa relation au skate.

Le personnage principal du film est le skater pro. Flo Mirtain, qui réside à Lyon depuis plus d’une dizaine d’années.

La liste non-traduisible, mais néanmoins exhaustive des passes de Flo Mirtain sur le parvis: backside tailslides, backside smithgrinds, backside lipslide et même un backside backside.

Selon le réalisateur, l’énorme assemblage de marches présenté dans le film est un des plus dur à skater de la ville. Le premier skater pro à sauter par-dessus a été Andrew Reynolds, il y a plus de 10 ans.

Loin de verser dans le tout positif des films de Skate promotionnels, le réalisateur Fred Mortagne voulait adopter l’angle ouvertement critique du « Rouli-Roulant »d’origine.

La ville de Lyon compte le plus grand nombre de policiers par habitants de toute la France, et est aussi le lieu d’une vidéosurveillance en continue depuis 1998.

Nombre de skate parks à Lyon, selon les chiffres officiels de la ville : 3

L’endroit où on est le plus seul au monde, selon le réalisateur : la mini-rampe qu’on aperçoit dans son film.

Parce qu’elle est bétonnée et déserte le week-end, et à cause de son aménagement, Johannesbourg est selon les réalisateurs la ville de rêve pour tout skater de rue.

Dans les années 1990, les skaters sud-africains ont repris les rênes de leur milieu. Depuis, ils gèrent eux-mêmes les compagnies, magasins et magazines de skate.

2011

Année de création de Nollie Faith, organisme qui distribue des planches aux enfants de milieux défavorisés.

Parce qu’elle est bétonnée et déserte le week-end, et à cause de son aménagement, Johannesbourg est selon les réalisateurs la ville de rêve pour tout skater de rue.

2

Nombre de confrontations réelles avec des agents de sécurité pendant le tournage du film.

2

Nombre de confrontations réelles avec des agents de sécurité pendant le tournage du film.

5

Nombre de skateparks dans la ville.

2

nombre de confrontations réelles avec des agents de sécurité pendant le tournage du film.

À Athènes en Grèce, le skate est toléré par les autorités; aucune loi ne l’interdit.

Dans le film, l’homme qui essaie la planche est le beau-père du réalisateur.

Nombre de rôles précédents au cinéma : 0

Dans le film, l’homme qui essaie la planche est le beau-père du réalisateur.

Nombre de rôles précédents au cinéma : 0

Avec les divers plans de la ville, le réalisateur a voulu opposer la gloire antique et le délabrement post crise économique, une dichotomie qui se trouve aussi entre les deux personnages principaux.

À Athènes en Grèce, le skate est toléré par les autorités; aucune loi ne l’interdit.

À Athènes aux États-Unis, une loi municipale interdit l’usage du skate au centre-ville depuis 2009.

Avec un regard plus noir, le réalisateur avait déjà exploré la relation skaters-policiers dans son long métrage Wasted Youth.

Avec un regard plus noir, le réalisateur avait déjà exploré la relation skaters-policiers dans son long métrage Wasted Youth.

Avec un regard plus noir, le réalisateur avait déjà exploré la relation skaters-policiers dans son long métrage Wasted Youth.

Selon French Fred, autre réalisateur de ce projet, Machotaildrop, le premier long métrage de Corey Adams, est le seul des nombreux films de skate qui ait apporté un regard critique sur le sujet… depuis The Devil’s Toy, de Claude Jutra.

Le trench-coat et les mains dans les poches du personnage principal du remix sont un emprunt au film original de Claude Jutra.

Les Manwolfs, gang de skaters fictifs qu’on retrouve dans ce remix, sont très présents dans l’œuvre du réalisateur Corey Adams. On les voit entre autres dans son premier long métrage.

Le trench-coat et les mains dans les poches du personnage principal du remix sont un emprunt au film original de Claude Jutra.

Selon French Fred, autre réalisateur de ce projet, Machotaildrop, le premier long métrage de Corey Adams, est le seul des nombreux films de skate qui ait apporté un regard critique sur le sujet… depuis The Devil’s Toy, de Claude Jutra.
Selon French Fred, autre réalisateur de ce projet, Machotaildrop, le premier long métrage de Corey Adams, est le seul des nombreux films de skate qui ait apporté un regard critique sur le sujet… depuis The Devil’s Toy, de Claude Jutra.
Selon French Fred, autre réalisateur de ce projet, Machotaildrop, le premier long métrage de Corey Adams, est le seul des nombreux films de skate qui ait apporté un regard critique sur le sujet… depuis The Devil’s Toy, de Claude Jutra.
Les Manwolfs, gang de skaters fictifs qu’on retrouve dans ce remix, sont très présents dans l’œuvre du réalisateur Corey Adams. On les voit entre autres dans son premier long métrage.

Le skate est-il né à Venice ou à Santa Monica?

Les deux se disputent son lieu de naissance depuis des décennies. Ce sont des surfeurs qui voulaient pratiquer leur sport en saison basse qui en sont à l’origine.

Dans les années 70, le skate a connu un énorme regain de popularité grâce aux Z-Boys, un groupe de skaters mythique de Santa Monica à qui l’on doit ce sport tel qu’on le connaît aujourd’hui.

À la fin des années 50 à Los Angeles, Bill Richard est devenu le premier entrepreneur à manufacturer des planches de skate de façon non artisanale. Avant lui, les skaters assemblaient eux-mêmes des boîtes ou des planches de bois à des roulettes de patins.

Le skate est-il né à Venice ou à Santa Monica?

Les deux se disputent son lieu de naissance depuis des décennies. Ce sont des surfeurs qui voulaient pratiquer leur sport en saison basse qui en sont à l’origine.

Depuis 2012, le service de police de Los Angeles surveille les skaters d’encore plus près. Ceux-ci sont passibles d’une amende de 250 $ s’ils sont pris à faire du bombing, une technique de descente de pentes leur permettant d’atteindre une vitesse allant jusqu’à 80 km/h.

Depuis 2012, le service de police de Los Angeles surveille les skaters d’encore plus près. Ceux-ci sont passibles d’une amende de 250 $ s’ils sont pris à faire du bombing, une technique de descente de pentes leur permettant d’atteindre une vitesse allant jusqu’à 80 km/h.

Nombre de skateparks répertoriés à Los Angeles par le site socalskateparks.com : 52

Nombre de skateparks répertoriés à Los Angeles par le site socalskateparks.com : 52

En savoir plus
IndexExplorer Film

Bad Durkheim

dans :
Explorer

Réalisateur Claude Jutra
Scénario Claude Jutra
Producteur Marcel Martin
Images Michel Brault
Son Sidney Pearson
Montage Werner Nold
Narration Charles Denner
Chanson Geneviève Bujold

Musique

Composition de la musique originale
Pierre F. Brault
Rouli-Roulant, Claude Jutra (1966)

cités
skaters
planches
espaces
confrontation
résistance
résignation
insoumission
cités
◄ ►
skaters
◄ ►
planches
◄ ►
espaces
◄ ►
confrontation
◄ ►
résistance
◄ ►
résignation
◄ ►
insoumission
◄ ►
◄ ►

Bad Durkheim, Allemagne

Marten Persiel & Peter Schüttemeyer

Montréal

dans :
Explorer

Un film de
Marten Persiel & Peter Schüttemeyer

PARTICIPANTS

Yvonne Yvonne Langner
Anne Janine de la Franca
Anne Anne Schmidt
Laura Laura Witt
Anna Anna Vroomen
Agent de sécurité Thorsten Trümper
Reine du vin Caren Entenmann
1er viticulteur Anton Schaufler
2e viticulteur Bernd Bellmann

ÉQUIPE

Directeurs de la photographie Peter Schüttemeyer & Marten Persiel
Assistant caméraman, éclairagiste & chef machiniste Hening Frosch
Monteurs Marten Persiel & Peter Schüttemeyer
Assistant de production Amir Tohidi

Musique

Electro Song
Jazz Song
Composées et interprétées par Roland Meyer de Voltaire, GEMA
Trompettiste Matthias Knoop
Narratrice Agnieszka Neuberg

REMERCIEMENTS

Weinhandlung Michler, Michael Dorniak / Comude, Modus Bearings, Olson Hekmati, Family Schüttemeyer - Kratz & Pivot Skateshop Modus

cités
skaters
planches
espaces
résistance
confrontation
résignation
insoumission
cités
◄ ►
skaters
◄ ►
planches
◄ ►
espaces
◄ ►
résistance
◄ ►
confrontation
◄ ►
résignation
◄ ►
insoumission
◄ ►
◄ ►

New York

dans :
Explorer

Un film de
MYRIAM VERREAULT

PARTICIPANTS

Les Skirtboarders
Annie Guglia, Anne-Sophie Julien, Claudine Bergeron, Éloïse Théoret, Frédérique Luyet, Louise Hénault-Éthier, Mathilde Pigeon, Maëlle Poulin, Ruxandra Centea & Rebecca Fillion

ÉQUIPE

Avec la collaboration de
Simon Villeneuve, Anette Belley, Patrick Péris, Jean-Michel Gaudrault, Alexandre Lampron, Maxime Leclerc, Virginie Barret, Charles-Louis Thibault, Émilie Du Tilly-Lefebvre, Catherine Lemay, Manon Gauthier, Marie Salvado, Antoine Turcotte, Gabriel Bergeron, Gabrielle Authier, Sébastien Cloutier, Clark Ferguson, Geoff Mitchell, Denis Pilon, Denis Verreault, Denise Doré & Jonathan Verreault

Musique

Compositeur Pierre F. Brault
Interprète Navet Confit

Narrateur Pierre Chagnon

REMERCIEMENTS

Jules Lefebvre, L’archipel, Multiservice Luna Inc. & Parco Maître Enr.

Figurants
Alexis Fortin, Félicien Legrand, Hugo Roberge, Kevin Mcglynn, Patrick Pouliot, Rafaël Gonzalez, Yann Fily-Paré, Zach Fleury & Zian Miscioscia

cités
skaters
espaces
planches
résignation
confrontation
résistance
insoumission
cités
◄ ►
skaters
◄ ►
espaces
◄ ►
planches
◄ ►
résignation
◄ ►
confrontation
◄ ►
résistance
◄ ►
insoumission
◄ ►
◄ ►

Bor

dans :
Explorer

Un film de
Steve Durand

ÉQUIPE

Directeurs de la photographie Daniel McCabe & Steve Durand
2e caméraman Anne-Marie Lavigne
Monteur Steve Durand

Musique

Chillin Now Go
Checka Attempts
Composées et interprétées
par Steve Durand

Cuttin Class
Junkie For Her
Composées et interprétées
par Cerebral Ballzy, ASCAP

Love Crazy Girl
Composée et interprétée
par Eric Digras

2e monteur Mathieu Charland
Narrateur Bob van Heur

cités
skaters
planches
espaces
résistance
confrontation
résignation
insoumission
cités
◄ ►
skaters
◄ ►
planches
◄ ►
espaces
◄ ►
résistance
◄ ►
confrontation
◄ ►
résignation
◄ ►
insoumission
◄ ►
◄ ►

Singapour

dans :
Explorer

Un film de
Nikola Ležaić

PARTICIPANTS

Policier Bane Jovanović
Agent de sécurité Saša Petrov
Agent de sécurité Joakim Stojčić

Skateborders
Miloš Petrović, Nikola Milovanović, Marko Milenković, Miloš Milovanović, Vlatko Ristov, Nenad Miladinović, Uroš Petrov, Milan Dumitrašković, Nenad Stanisavljević, Filip Maksimović, Mladen Pejić, Milan Radosavljević, Stefan Petković & Nikola Radosavljević

ÉQUIPE

Directeur de la photographie Nikola Ležaić
Preneur de son Danijel Daka Milošević
Monteur Nikola Ležaić

Musique

_Blue Hawaïi _
Composée et interprétée par Bobalouie & Siena
- avec la permission de Nick Paliughi

_My Favorite Bug Is A Mosquito Bite _
Composée et interprétée par Bobalouie
- avec la permission de Nick Paliughi

_Recumbent Cowboy _
Composée et interprétée par Bobalouie & Siena
- avec la permission de Nick Paliughi

Narratrice Tina Milošević

cités
skaters
planches
espaces
confrontation
résignation
résistance
insoumission
cités
◄ ►
skaters
◄ ►
planches
◄ ►
espaces
◄ ►
confrontation
◄ ►
résignation
◄ ►
résistance
◄ ►
insoumission
◄ ►
◄ ►

Victoriaville

dans :
Explorer

Un film de
Juan Qi An



PARTICIPANTS

Juffrie Friday, Ng Sze Kiat, Juan Qi An, Williem Siddik, Ryan Tay, Serik Yann, Serik Axel, Barry Lochrie, William Schwarz, Izzati Liyana, Abdul Harris, Ili Atiqah, Md Razid Qamarul, Asyraf, Hosri Jave Loh, Nadia Low, Siti Sarah, Miera, Niko Kenton, Ungku Muhammad Ibrahim, Tarquin Jon-Erik Wong, Mark Ong, Lee Deming, Jireh Ang, Nizam, Noorfidaus, Shawn, Faque, Bergeco, Zamir, Alvin Ang, Saifuddin Mohamad, Noor Zahid Ali, Yusof Raja, Firdaus Razali, Samsyiril Samsuldin, Vasya Volkov, K. B. Jagan, Mustafa Bin Rahman, Nasrul Haziq, Taufiq Ja'afar, Aizat Sharian, Seow Mun Kong, Colin Low, Haiqal, Jon Jian, Hizuan Zailani, Yuji Kumagai, Loh Wai Sum, Marcus Ramos, Darryl Michael Seah, Vikneshwaren s/o Elango, Muhammad Irwan, Eusoff Abdul Lazi, Ahmed Naseer Syed, Muhd Syed Alwi, Firdaus Samsudin, Farid Khairudin. Oscar, Teo Chong Wah, Ang Weiyi, Haikal Ismail, Matin Abdul & Melvin Ong

ÉQUIPE

Scénariste Ng Sze Kiat
Directeurs de la photographie Juan Qi An, Juffrie Friday, Hizuan Zailani, Ng Sze Kiat, Nadia Low, Taufiq Ja’afar & King Li Monteur Juan Qi An

Musique

Jupiter
Composée et interprétée par Muon, tirée de l’album In Flught, WallWork

Spaceman Over Malaysia
Composée et interprétée par Force Vomit, tirée de l’album BigO Singles Club III

Stoned Alleycat
Composée par Esam Salleh, interprétée par Stoned Revivals, tirée de l’album Golden Lovesongs From The Evil Island of The Handsome Tropical Cannibals, Music Street – avec la permission de Compass

Mei Shuang A
Composée par Bernard Teo / Amos Poh / Jaye Neo
Interprétée par Chou Pi Jiang, Mouse Records – avec la permission de Compass

Superviseur musical Hizuan Zailani
Narrateur Yuji Kamagai

REMERCIEMENTS

Bert Lighting House, Betaphats Studios, King Li & Eljin Tan, Jeremy Steven, Bryan Wong, Brian Chia & Elias Soh

cités
skaters
planches
espaces
confrontation
résignation
insoumission
résistance
cités
◄ ►
skaters
◄ ►
planches
◄ ►
espaces
◄ ►
confrontation
◄ ►
résignation
◄ ►
insoumission
◄ ►
résistance
◄ ►
◄ ►

Lyon

dans :
Explorer

Un film de
MATT CHARLAND

PARTICIPANTS

Skateboarders
Alexandre Verville, Ralph Samson, Louis-Félix Paradis, Tim Martin, Phil Doré, Marco Noël, Guillaume Morisset & Marc-Olivier Faucher

ÉQUIPE

Avec la collaboration de
Mat Lettre, Alexandre Verville, Jerôme Binette, Alex Girouard & Charles Morissat

Musique

Extraits de la musique originale composée par Pierre F. Brault
Rouli-Roulant, Claude Jutra (1966)

The Hunt
Interprétée par Melissa Auf Der Maur
Composée par Melissa Auf Der Maur (BMI)
Éditions Third Side Music Inc, Spitunia Music
Avec la permission de Melissa Auf Der Maur

Zenith Myth
Interprétée par Zenith Myth
Composée par Mike Edwards
Avec la permission de Vibra Cobra Records

cités
skaters
planches
espaces
confrontation
résistance
résignation
insoumission
cités
◄ ►
skaters
◄ ►
planches
◄ ►
espaces
◄ ►
confrontation
◄ ►
résistance
◄ ►
résignation
◄ ►
insoumission
◄ ►
◄ ►

Johannesburg

dans :
Explorer

Un film de
Fred Mortagne

PARTICIPANTS

En vedette Flo Mirtain, Steeve Ramy, Alexandre Maison, Guillaume Colluci, JB Gillet, Arthur Derrien, Nikwen, Léonard, Mathieu & Roman Plasse, Adrien Solan, Vincent Jugnet, Lucille, Raphaél Vittorelli, Anasse Delhumeau, Jesse Moine,Vassine Larouci, Bouba, Manou

Apparitions spéciales

Jereme Rogers, Kerry Getz, Eric Koston, Bastien Salabanzi, Paul Rodriguez, Nyjah Huston, Ryan Scheckler, Andrew Reynolds, Jim Greco, Joey Brezinski, Brian Anderson, Jeremiah Vance, Joel Vzelac, Adrien Coillard, Daniel Espinoza, Jay Randall, Jazson Hernandez

ÉQUIPE

Scénariste Nicolas Malinowsky
Idée originale de Flo Mirtain, Nikwen & Vincent Jugnet
Directeur de la photographie et monteur Fred Mortagne
Musique Mount Analogue
“Saavik”

Archives visuelles, avec la permission de

Getty Images, Street League, Print Money Productions, Baker Skateboards, Girl Skateboards, Vincent Chassignole, Vincent Jugnet, Jon Miner/Emerica, Joe Krolick, Callum Ellise, Mike Manzoori/In Focus, Greg Hunt, Dimitri Jourdan/Disturb-Photography, Roger Bagley

Effets spéciaux Pierre Dixsaut

REMERCIEMENTS

Arnaud Didieu/Arsène Productions, Léeonard Vernhet, Nicolas Malinowsky, Pierre Dixsaut, Mehdi Saddiki, Corey Adams, Timothy P. Reed, Brian Atlas, La Famille Plasse, Nicolas Huynh, Kerry Getz, Jereme Rogers, Wesc, Zoo York, Supra Footwear, Antiz Skateboards, Cliché Skateboards, Eric Frenay, Wall Street Skateshop, Le Voxx, David & Marguerite Grataloup, Ben Lupus & Alexander Van Pelt, Bastien Salabanzi, Eric Koston, Paul Rodriguez, Ryan Schekler, Nyjah Huston, Aaron Meza, Stéphanie Argentier, Louise Bellouere, Beagle One-ism, Mehdi Bouzid

planches
espaces
insoumission
confrontation
cités
résignation
résistance
skaters
planches
◄ ►
espaces
◄ ►
insoumission
◄ ►
confrontation
◄ ►
cités
◄ ►
résignation
◄ ►
résistance
◄ ►
skaters
◄ ►
◄ ►

Johannesburg, Afrique du sud

Luke Jackson & Jess James Harris

Athènes

dans :
Explorer

Un film de
LUKE JACKSON & JESS JAMES HARRIS

PARTICIPANTS

Les Skateboarders
Luke Jackson, Andrew Raw, Malcolm Raw, Craig Tshabalala, Omphile Bogatsu, Siya Ntuli, Kevin Love & Jess James Harris

Jeunes Skateboarders
Nollie Faith organisation (coordonnée par Zean Ferreira)

ÉQUIPE

Directeur de la photographie Nicholas Turvey
Monteur Rob Hannah

Musique

Flaw, You, Gush, Labrador
Composées et interprétées par Givan Lötz

REMERCIEMENTS

Figurants
**Tholi Mazoji (1re personne sous le pont), Daniel Khumalo (2e personne sous le pont), Comfort Ndlangamandla (3e personne sous le pont), Malusi Radebe (homme au chariot) & Redford Moagathi (passant) **

planches
cités
skaters
confrontation
espaces
résistance
résignation
insoumission
planches
◄ ►
cités
◄ ►
skaters
◄ ►
confrontation
◄ ►
espaces
◄ ►
résistance
◄ ►
résignation
◄ ►
insoumission
◄ ►
◄ ►

Vancouver

dans :
Explorer

Un film de
Argyris Papadimitropoulos

PARTICIPANTS

Agent de police
Jerry Tsagamilis
Skateboarder en état d’arrestation
Alexander Tsagamilis
Professeur
Achilleas Kyriakidis
Étudiant skateboarder
Yannis “Giovanni” Papadimitropoulos
Assistante du professeur
Spiridoula Bageorgou
Assistante du professeur
Carolina Zapatina
Skateboarders
Panos Loupis, Nicos Dendrinos, Leonidas Andreadis, Stefanos Economakis, Manos Kyriakoussis, Angelos Christoforides, Panos Dervissis, Stavros Mourselas, Yannis Tzinos, Stamatis Kosmadakis, Tassos Kanellopoulos, Panagiotis Stathakis, Yiannis Kamarinos, Spyros Kappas, Dimitris Tzinos, Vassilis Gryparis, Arthuros Kiviliov, Haris Markou, Mike Vassilakis, Chris Loupis & Giorgio Zavos

ÉQUIPE

Directeur de la photographie Kostas Mandilas
2e caméraman Tassos Kakoussis
Preneur de son Dimitris Kanellopoulos
Monteur Kostas Mandilas
Chargé de production Haris Halkiopoulos
Assistante à la réalisation Carolina Zapatina
Accessoiriste Dimitris Liapis
Narrateur Achilleas Kyriakidis
Mixeur sonore Dimitris Barboutis
Titres et étalonnage Mihalis Neromyliotis

REMERCIEMENTS

Manos Papadimitropoulos, Dimitris Avgeros, KAT Hospital, Mina Kalaboki, Kostas Lytras, Spiti Cocktail Bar & Daphne Kyriakidou

cités
planches
espaces
skaters
confrontation
résistance
résignation
insoumission
cités
◄ ►
planches
◄ ►
espaces
◄ ►
skaters
◄ ►
confrontation
◄ ►
résistance
◄ ►
résignation
◄ ►
insoumission
◄ ►
◄ ►

Los Angeles

dans :
Explorer

Un film de
Corey Adams

PARTICIPANTS

Homme à l’imperméable Rick McCrank
Agent G 62 John J Mackie
Skateboarders Hernan Kaus, Eric Devro, Calen Knauf, Greg Papove & Zak Barton

ÉQUIPE

Directeur de la photographie Craig Trudeau
Directeur artistique Corey Adams
Monteur Corey Adams
Habilleuse et styliste Miki Heaps
Maquilleur (effets spéciaux) Corey Adams
Concepteur sonore et mixeur final Éric Paul, Vidar Grande
Étalonneur Liam Mitchell

Musique

Extraits de la musique originale composée par
Pierre F. Brault
Rouli-Roulant, Claude Jutra (1966)

REMERCIEMENTS

Proper Design, Antisocial Skateboard Shop, Folk Skateboards, Farm League & Manwolfs

cités
skaters
planches
espaces
résistance
résignation
confrontation
insoumission
cités
◄ ►
skaters
◄ ►
planches
◄ ►
espaces
◄ ►
résistance
◄ ►
résignation
◄ ►
confrontation
◄ ►
insoumission
◄ ►
◄ ►

Los Angeles, États-Unis

Greg Hunt & Benny Magliano

Version originale

dans :
Explorer

Un film de
Greg Hunt

PARTICIPANTS

EN VEDETTE Alex Nahon, Marco La Via & Jacques Derosena
APPARITIONS SPÉCIALES David Hernandez, Heidi Rhodes, Jake Anderson & Aaron Loreth

ÉQUIPE

Directeur de la photographie et monteur Benny Magliano
Chargé de production Devin Wilson
Assistant de production John Natividad
Accessoiriste et habilleuse Laura Ibanez Bailey
Distribution des rôles Chris Game Casting
Transfert d'images et numérisationSpectra Film & Video

MUSIQUE

“Canned Bull” Composée et interprétée par
Reverend Baron

“A Father’s Song” Composée et interprétée par
Reverend Baron

Illustration carton titre
Mat O'Brien

REMERCIEMENTS

Farm League, Danny Garcia, Mat O'Brien, Danielle Grace, Alan Gordon Enterprises, Fred Mortagne & Corey Adams

cités
skaters
confrontation
résistance
planches
insoumission
espaces
résignation
cités
◄ ►
skaters
◄ ►
confrontation
◄ ►
résistance
◄ ►
planches
◄ ►
insoumission
◄ ►
espaces
◄ ►
résignation
◄ ►
◄ ►

Pour une expérience optimale, nous vous recommandons d’utiliser la dernière version des navigateurs Google Chrome ou Firefox.

En raison de la performance de votre ordinateur, certaines fonctions de l'expérience ont été désactivées pour permettre une navigation optimale.

cités
skaters
planches
espaces
confrontation
résistance
résignation
insoumission
Version originale
Bad Durkheim
Montréal
New York
Bor
Singapour
Victoriaville
Lyon
Johannesburg
Athènes
Vancouver
Los Angeles